Skip to content

7 Mangas – Tour d’horizon

by sur 26 janvier 2010

Depuis quelque temps, je lis pas mal de scans de mangas en anglais sur One manga. Alors je me suis dit que j’allais vous faire un petit résumé de ce que j’avais lu, avec mes impressions.

Kimi No Iru Machi (A Town Where You Live) :

Synopsis : Eba Yuzuki, une fille de Tokyo, déménage à la campagne chez Kirishima Haruto, dont les pères respectifs sont apprenti et maître. Haruto n’apprécie pas la présence de Yuzuki qui ne lui apporte que des problèmes, d’autant qu’il est amoureux depuis trois ans de Kanzaki Nanami, une fille de sa classe.

Mon Avis : On a ici un triangle amoureux tout simple, et les choses s’enchaînent facilement. Pas de répétition, pas de prise de tête, c’est un shôjo comme on les aime et comme on aimerait qu’ils soient tous.

Nôbura (No Bra) :

Synopsis : Deux amis d’enfance, Masato et Yuki, se retrouvent à vivre ensemble dans l’appartement de Masato. Tout va bien jusqu’à ce que Yuki se révèle être une fille. Bon. Pas d’affolement, après tout ce n’est pas si mal que ça de vivre avec une fille. Sauf que… Yuki est en réalité un garçon (oui, je vous ai menti la ligne au-dessus !) qui se travesti en fille. Seulement Masato est mal à l’aise : Bien qu’il sache que ce soit un garçon, il le trouve super-sexy !

Mon Avis : On a ici aussi un triangle, (l’autre fille arrive un peu après), mais on est plus dans un registre ecchi, ce qui n’est pas pour déplaire à certain. J’aime bien, et je n’arrive pas à trouver de défaut apparent (à part les dessins à perfectionner), mais il y a un je-ne-sais-quoi qui me dérange un tantinet sans pouvoir le définir précisément.

Suki Tte Ii Na Yo (Say I Love You) :

Synopsis : Mei Tachibana a passé 16 ans sans ami ou petit-ami. Un jour, elle blesse un garçon populaire à l’école et ce dernier, Yamato Kurosawa semble la prendre en affection et veut devenir ami avec elle. Cette amitié va néanmoins très vite se transformer en amour.

Mon Avis : Je n’aime pas les mangas prise de tête. Alors je suis assez dubitatif. L’histoire de départ n’est pas trop mauvaise, au début c’est assez sympa, mais les digressions apparaissent vite et l’histoire n’évolue pas trop. On sent que Mei va devoir se battre pour garder Yamato (parce qu’il est populaire !) et je sens que des quiproquos plus cons les uns que les autres vont pointer leur nez.

Dengeki Daisy :

Synopsis : « Quoi qu’il arrive, je te protégerai ». Teru est une fille pauvre, sans aucun parent. Avant de mourir, son frère lui a donné un téléphone avec un contact à l’intérieur : Daisy, en lui disant qu’il la protégerait et la supporterait dans ses épreuves.

Mon Avis : On connaît très vite l’identité de Daisy (ce n’est pas plus mal) et Teru étant en contact avec tous les jours, on est vraiment frustré qu’ils ne sortent pas ensemble. Bref, c’est un manga frustration.

C’est tout pour l’instant ! Il y en a d’autres, bien sûr, mais il faut en garder un peu pour d’autres articles !
Vous aurez remarqué que la majorité de ces mangas sont des shôjos. J’aime :D. La prochaine fois il y en aura moins.
Les synopsis sont librements inspirés de ceux de One Manga.

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :